Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 02:46

Le week-end dernier était un week-end à rallonge alors Alex (allemand, avec moi en cours de portugais) et moi en avons profité. Nous nous sommes juste décidés un peu tard, le vendredi soir. Afin de connaître les horaires des bus puis d'acheter les billets, nous avons préféré nous rendre directement à la gare routière, car sinon c'est trop dur, et je ne sais même pas si c'est possible, de trouver les horaires sur internet. Car il y a pléthore de compagnies qui se partagent le marché et les destinations de manière incompréhensible, sans logique, et c'est vraiment le bazard ! Et c'est pareil pour les banques ... je me suis bien énervé tout seul à ce sujet hier, et le week-end dernier ça m'a bien embêté aussi. J'ai ouvert un compte à la Banco do Brasil et j'ai ainsi une carte bleue. Mais ... cette carte ne marche pas dans la moitié des banques ! A Curitiba, je devais faire un retrait, et le distributeur de la banque trouvée ne la reconnaissait pas; plus tard une autre banque me demande le code de 12 lettres d'identification que j'avais utilisé lors de son déblocage, code que j'avais naturellement oublié donc argh ! trop vener'.

  Enfin ... on est parti en week-end :) par un bus de nuit pour Curitiba, capitale de l'état du Parana, 1 million 8 habitants, ville haute où il fait froid (900m d'altitude). Ensuite nous projetions d'aller à la Ilha do Mel (l'île au miel) puis à Florianopolis.

 

 

sud-du-bresil-ptt--copie-.png

 

   Mine de rien, Porto Alegre - Curitiba c'est 12 heures de bus pour combler 700km. Et Paranagua - São Paulo (Paranagua étant une ville d'où on peut partir en bateau pour l'île) c'est 7 heures de bus. Les bus brésiliens sont pas mal, mais pour une grande perche comme moi cela reste un défit de placer ses jambes et de dormir !

   On a visité Curitiba et, ma foi, c'était bien mignon :) On a vraiment été surpris par le calme, la lumière, la propreté, le quadrillage des rues et le mignon centre ville.Tout ça l'était plus qu'à POA, carrément. On a vu la différence. Mais surtout, surtout : il existe des cartes du réseau de transport public !!! C'est incroyable, je sais, mais vrai :) Ce n'est alors pas pour rien que le transport public de Curitiba est un modèle pour Los Angeles ! (c'est ce que disent les guides. Elle a été élue "la ville la plus innovante du monde" en 1996 après le sommet mondial des maires, et attire aussi avec son image écolo car c'est une des premières villes du Brésil à avoir instauré le tri sélectif.) On a pris quelques photos d'un marché artisanal, puis sommes allés voir un parc -autre caractéristique : il existe beaucoup de parcs à Curitiba, et bien entretenus. Celui-ci, ainsi que l'autre que nous avons vu, étaient censés valoir le coup pour des touristes ... déception. De manière générale, et on commence à le comprendre depuis Gramado, ce qui est touristique ici peut paraître bof à un européen ... nous n'avons pas le même nombre de siècles d'histoires !

 

documents-Cur_ilha_Flo-0.jpg

 

   Le jardin botanique, parc central, était bien agréable; il contribue à faire de Curitiba une ville où on a l'impression qu'il fait bon vivre. C'est peut être pour tout ça (le bus, les parcs, la tranquilité du centre-ville, ...) qu'elle est des fois désignée comme la moins brésilienne des villes du brésil.

 

documents Cur ilha Flo-3

 

   Le soir, nous aurions voulu dormir sur l'île, mais on a été pris de cours par les horaires de bateaux qui y vont, alors nous nous sommes retrouvés dans un petit village très tranquille, Ponta do Sul. Mais l'apéro de crevettes grillées avec le tenancier rendu heureux par sa caïpirinha -délicieuse bien sûr- valait la peine :)

 

   Le lendemain matin, après m'être énervé une nouvelle fois contre les banques, nous avons débarqué sur cette petite île très sympa, car calme (caaaalme), sauvage, et avec de jolies plages.

 

  aout-Cur_ilha_Flo-5.jpg

 

   Initialement, nous avions envisagé d'y passer seulement une grande journée puis de filer prendre un train touristique qui nous aurait amené à travers les montagnes de l'Etat du Parana, sur la route retour de Curitiba, mais nous commencions la journée tard et les horaires du train, durs à trouver, ne nous allaient pas, donc on a décidé de dormir sur l'île.

 

  http://www.tourisme-bresil.com/images/nos-voyages/a-la-carte/01-paranagua-ilha-do-mel.jpg

coùt : la vie de milliers d'ouvriers ...

 

   Le lendemain nous avons profité de l'île. Nous projetions de rentrer en fin d'aprem sur le continent, prendre un bus pour curitiba et prendre un bus de nuit pour porto alegre, et arriver le lendemain vers midi-13h afin de pouvoir aller en cours de portugais. Mais ça n'a pas marché. On s'est retrouvés à 4h du mat' à la gare routière de Florianopolis ... alors nous avons décidé de profiter et d'y passer la journée. Cela ne faisait aucun sens de prendre un bus pendant la journée pour arriver à poa à 16h ... et puis quoi ?! Alors nous avons vu un coin sauvage de l'ile (Floripa est sur une île). A l'aller, et re-bingo au retour, notre bus de ville a fait le ramassage scolaire des collégiens et plus jeunes :) Et nous sommes partis à 16h30, arrivés 23h à poa, retour dans l'inorganisation et le bruit !

 

PICT5459-2.jpg

 

  Et maintenant, diapo ! (47 photos)

 

Partager cet article

Published by portovince
commenter cet article

commentaires

aline 21/10/2010 12:20



superbes ces photos, e ttes comentaires intéressants. Bravo, continue.



Présentation

  • : longue-vue vers Porto Alegre et ses horizons
  • longue-vue vers Porto Alegre et ses horizons
  • : Ici, je veux moins donner des nouvelles que présenter les choses que je connais de Porto Alegre et du Brésil (edit : ça y est, j'y ai vécu pendant un an). Photos, films incontournables, politique, musique, etc :) N'oubliez pas que vous abonner au flux rss est pratique.
  • Contact

Recherche

Censure du net


http://www.laquadrature.net/files/loppsi_150px.png