Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 21:59

Danrlei 1401 & Tessaro 14333 "Ensemble si vous le voulez bien"; Mauricio Dziedricki 1477, Lara 14789 "fait beaucoup plus"; Onyx 2522 "action et nouvelles idées"; "comptez avec" Maria do Rosario 1370 (avec un petit coeur), Oliboni 13580 "vivez avec plus de droits"; Ivar Pavan 1330 "planter l'espoir, récolter le développement" & Marcelo Sgarbossa 13230 "les droits humains en marche"; Eliseu Padilha 1566 "La pleine démocratisation, seulement avec l'éducation"; Gabriel Souza 15000 "Nous, sérieux, on vous veut"; "nous sommes" Plinio 50 "pour la défense d'une éducation de qualité pour tous" & Roberto Seitenfus 5070 "désobéissance" & Sandra Feltrin 50123; Mazaropi 15673 & Rigotto 151; Dilma 13 "Pour que le Brésil continue de promouvoir l'égalité raciale" & Villaverde 13013 "Quand on sait faire, on fait en sorte de conquérir encore plus" & Paulo Paim 131 "Votre Rio Grande, votre Paim" & Elvino Bohn Gass 1320 "C'est ça le monde que nous choisissons pour vivre ?", ...


Aujourd'hui même, les Brésiliens et Brésiliennes sont appelés aux urnes !

 

Ce matin, comme tous les matins depuis trois mois que la campagne a été lancée, les panneaux étaient un peu amochés :

 

ELEC-2.jpg

cette photo a été prise à 6h30 du matin, svp admirez la performance !

 

Mais nous sommes en campagne, alors les champignons repoussent vite :

 

ELEC-1.jpg

 

Et les militants salariés agitent leurs drapeaux aux carrefours les plus passagers, quelques camionnettes avec un ampli sur le toit mettent l'ambiance avec des "Ohohoh, tous avec *** pour le Rio Grande Do Sul Do Mundo tralalipinpon" (argh, je déteste !)

 

ELEC-0

 

Et voilà; dans notre boîte aux lettres on reçoit quelques tracs avec les programmes, mais surtout plein de petites cartes style cartes de coiffeur qui rappellent le nom du candidat, sa devise, son numéro, ce pour quoi il se présente, et généralement ses partenaires du rang plus élevé.

 

Tout ce bazard, c'est parcequ'aujourd'hui les brésilien-nes élisent plein de monde ! Ils doivent voter pour :

_ un ou vraisemblablement une président-e de la République élu-e pour quatre ans (par mode uninominal majoritaire à deux tours -comme en France quoi)

_ un sénateur : qui va représenter au sénat à Brazilia

_ un député fédéral : qui va siéger au parlement national à Brazilia

   et deux scrutins locaux :

_ un gouverneur de l'état (Rio Grande Do Sul par exemple)

_ un député de l'état

   Et puis dans deux ans se tiendront des élections pour le maire et les membre de la chambre municipale.

 

   Et que représentent les numéros ? Ce qu'il faudra taper dans la machine le jour J. Le vote est électronique. Il a été introduit en 1996, et il paraît qu'il était bien utile pour lutter contre la corruption, et la manipulation des votes par les "colonels" et les gangs du narcotrafic (dans le bus et à la télé, il y a de la pub pour dire que son vote vaut plus qu'une faveur personnelle) (à suivre dans le 2e article à venir). Les numéros ont heureusement un petit dénominateur commun. Par exemple Dilma a le numéro 13, le sénateur 131, le député fédéral 1351, etc. Mais, si j'ai bien compris, cela ne veut pas forcément dire qu'ils sont du même parti. De plus, la "fidélité" n'est pas de mise, car après leur élection les parlementaires changent souvent d'étiquette en allant vers le plus offrant.

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:4xmovQ9tTk0LhM:http://http://transparenciarondonia.com.br/http://transparenciarondonia.com.br/wp-content/uploads/2010/08/seu-voto-vale-mais1.jpg&t=1

Affichette dans le bus :

"Votre vote a une conséquence. Vos droits valent plus qu'une petite faveur personnelle"


   Les femmes ont le droit de vote depuis 1932 (en France, 1944), mais les analphabètes seulement depuis 1985, à la fin de la dictature, ce qui a mis des millions de Brésiliens à l'écart.

   Les trois principaux candidats à la présidentielle sont :

_ Dilma Rousseff, 62 ans, soutenue par le très populaire Lula, membre du Parti des Travailleurs (PT), à "gauche", créditée d'environ 50% dans les sondages. Si elle a plus de 50% au premier tour elle est élue !

_ José Serra, 68 ans, membre du PSDB, le Parti de la Social-Démocratie Brésilienne, dont le symbole est un toucan et qui a donné au pays le président Cardoso de 95 à 2002, au centre droit. Il a chuté dans les sondages et traine maintenant avec 25 points derrière Dilma.

_ Marina da Silva, 52 ans, pour le Parti Vert, ex-ministre de l'environnement de Lula. Je propose plus bas une présentation par le Courrier International. Elle doit être à 15% environ.

 

Et voilà; les résultats sont instantanés avec le vote électronique alors on va connaître les résultats ce soir !

 

IM.jpg


 

A propos de Marina Silva : (et au passage de la politique de Lula)

"Le Parti vert n’est pas forcément taillé pour soutenir une campagne électorale chère, longue et acharnée, mais tout le monde s’accorde à dire que Marina Silva est une candidate avec un grand potentiel. Elle est née en 1958 dans une famille de onze enfants d’ouvriers très pauvres du Nordeste, et ses parents sont morts d’épuisement dans la plantation d’arbres à caoutchouc où ils étaient exploités, au fin fond de l’Amazonie. Son meilleur atout est d’avoir une vie et une histoire politique semblables à celle du président Lula. Comme lui, elle a été analphabète jusqu’à 16 ans. Elle a été employée domestique, puis seringueira [ouvrière du caoutchouc]. Son parcours de militante s’est construit au sein de mouvements sociaux internationalement reconnus. C’est une candidate qui peut prononcer le mot magique de “rêve” [allusion au discours de Lula lors de sa première élection] sans que cela paraisse artificiel. Cependant, il est un aspect de sa personnalité qui risque d’être moins plébiscité : il s’agit de la radicalité de ses positions, de son intransigeance notamment dans le domaine de la défense de l’environnement. Un combat pour lequel Marina Silva n’hésite pas à s’en prendre vertement aux acteurs du développement économique [des lobbys très puissants au Brésil]. Autre point qui peut la desservir, ce sont ses déclarations en faveur du créationnisme, cette doctrine religieuse réfutée par les scientifiques [car elle remet en cause le darwinisme] pour expliquer l’origine de la vie.

[...]

Elle a été la première ministre nommée par Lula en 2002. Sa nomination avait même été annoncée à la presse internationale depuis New York, où le président était en déplacement. Ses cinq années passées aux commandes du ministère de l’Environnement ont été émaillées de conflits avec Dilma Rousseff et l’ancien ministre José Dirceu. Sa plus grande bataille a consisté à convaincre le président de restreindre les autorisations en faveur des aliments transgéniques, mais sa proposition de loi a finalement été écartée par le Congrès. Lors de l’appel d’offres portant sur la construction de centrales hydroélectriques sur la rivière Madeira, elle a réussi à imposer un cahier des charges de 32 points en faveur de l’environnement, qui a retardé la mise en œuvre du projet. Mais sa plus grande déconvenue est liée à la décision du président Lula, fin 2008, de confier à l’ancien ministre Roberto Mangabeira Unger la coordination du plan de développement de l’Amazonie [un projet pharaonique et controversé qui ouvre l’Amazonie à l’exploitation]. Quelques semaines plus tard, Marina Silva lui a fait parvenir sa lettre de démission.

Compte tenu de son profil, Marina Silva est en mesure de capter l’électorat du PT. Son principal problème reste la taille plutôt modeste du Parti vert : avec 14 députés, les verts bénéficieront d’à peine deux minutes quotidiennes à la radio et à la télévision lorsque la campagne électorale sera officiellement lancée. En revanche, l’obédience évangélique de la candidate peut être un avantage dans un pays où cet électorat représenterait 15 % des votes. Mais cela peut également donner lieu à des débats sur des sujets polémiques.


Courrier international du 19/08/09

"

Partager cet article

Published by portovince
commenter cet article

commentaires

tonton Guy 07/10/2010 21:58



Et bien là y a du texte !


J'ai essayé d'en lire le max mais pas eu trop de temps !!


Bravo qd même pour tout ce contenu très intéressant



vince 09/10/2010 18:54



Merci :) Eh oui c'est vrai, y'a du texte, mais y'a aussi qlq photos alors tu peux faire comme avec les BDs : tu peux regarder seulement les dessins et tu vas comprendre plus ou moins l'histoire,
mais lire le texte est quand même mieux^^



Présentation

  • : longue-vue vers Porto Alegre et ses horizons
  • longue-vue vers Porto Alegre et ses horizons
  • : Ici, je veux moins donner des nouvelles que présenter les choses que je connais de Porto Alegre et du Brésil (edit : ça y est, j'y ai vécu pendant un an). Photos, films incontournables, politique, musique, etc :) N'oubliez pas que vous abonner au flux rss est pratique.
  • Contact

Recherche

Censure du net


http://www.laquadrature.net/files/loppsi_150px.png