Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 09:58

Avant de partir je vous propose quelques photos de la Cidade Baixa, la cité basse. C'est le quartier nocturne de Porto Alegre, là où se trouvent les bars, les bars musicaux -où classiquement on danserait avec un groupe en live sur de la samba ou de la pagode (un dérivé de la samba)- et les boîtes de samba -avec un dj qui rejoue les classiques de la samba. Ici il n'y pas de funk brésilien, heureusement; il n'y a pas beaucoup la possibilité d'écouter d'autres styles de musique non plus. On peut, mais il faut se tenir bien informé. Donc typiquement, quand on sort on va boire des bières gelées et sans goût dans un bar, et les plus motivés essaient d'enchaîner en allant danser -celà coùte de R$6 à R$25 voire plus (diviser par 2.30 pour avoir l'équivalence en €). Ici nous n'avons pas les mémés vendeuses de caïpirinhas dans la rue comme à Rio, mince. Généralement, on mange un X (prononcer "chis", qui est la prononciation de la lettre iks et en même temps le raccourci pour "cheesburger"). Ils sont différents de ceux qu'on connaît du McDo (miracle : il n'y a pas de McDo à l'intérieur de la Cidade Baixa !), ils diffèrent par la forme du pain, plus grand et plus applati, le maïs et les petits pois qu'ils y glissent, et le type de viande : vous pouvez demander un X à la viande -steak haché-, au poulet, au salami, au cœur de poulet ... ces X, on les mange attablés dans une petite cahute ou dans une grande chaîne respectable. J'adore les X :)

   En pire, on peut manger des dogs, des cachorros quente, des hots-dogs, que l'on achète au stand du coin de la rue. Certains ont la réputation d'être bons, mais sincèrement ils sont tous dégueulasses. On y mange les pires saucisses dont je suis sûr ni les porcs ni les gamins de l'île aux fleurs n'ont voulu. Vous vous retrouvez avec un pain blanc chaud et mou, rempli du nombre de saucisses demandé, de petits pois, petites frites salées croquantes style apéro, le tout arrosé de la sauce demandée. Le pain ne peut pas fermer car il y a trop de choses, donc vous n'arrivez pas à manger et vous vous en foutez partout sur les mains. La serviette très plastifiée n'aide pas trop. Pour les intéressé-e-s, un bon dog pas cher est au bar du Elio, près du Opinão.

   En mieux, on peut manger un à-la-minute, mais pas pendant toute la nuit. Ceci est un plat rapide et très copieux constitué de frites, riz blanc, plusieurs pièces de viande et légumes coupés en gros morceaux. Ou alors un buffet-libre, ou alors un rodizio de pizzas (des serveuses vous proposent des parts de pizza toutes les 2 min. Ça peut être cool, mais il faut absolument vérifier la qualité des pizzas avant ! Aimeriez-vous manger une "pizza aux 4 cheddards" ?)

   En encore mieux, on pourrait manger une feijoada, plat typique brésilien. Mais là c'est autre chose et je connais moins, et puis la nourriture change pas mal dans les autres états.

   Je ferme le paragraphe nourriture et observe que quand je suis revenu de voyage d'été (c.a.d début mars) j'avais eu une petite période râleuse, notamment à propos de bouffe, et que maintenant que je m'apprête à partir je reparle encore de bouffe.

 

   Donc typiquement quand on sort avec des amis, sur un coup de tête, que l'on soit invité à un anniversaire, à une fête d'adieu ou n'importe quoi, on va dans les lieux précédemment cités. Les brésiliens n'ont pas l'habitude d'inviter chez eux, et c'est une des choses que je trouve vraiment dommage, moi qui y suis habitué et qui le préfère. Cela s'explique, mais ne fait pas non plus partie des habitudes. Tout le monde n'a pas son appartement loin de là, certains habitent loin, ou se serait trop "dangereux" d'y venir ou partir sans taxi : certes. Mais ce n'est pas non plus une habitude. Chez soi "on paierait trop cher", on ne pourrait pas aller danser, on s'expose aussi certainement aux amis qui vous offrent un gâteau : oui, ils sont nombreux à le faire et cela ne fait jamais plaisir !* etc

   Certains bars font payer l'entrée (en fait la majorité), certains R$12 l'entrée que tu ne payes pas si tu consommes plus de R$25 ... là, tu es sûr de trouver des gens très kitchs, des nanas refaites et des gars bodybuildés.

 

   La Cidade Baixa, outre un quartier nocturne c'est aussi un quartier où il fait bon vivre. À vue de nez oui c'est un quartier populaire. Certains quartiers tels que Bom Fim sont plus chics, hautements grillagés et la nuit emploient un vigile par rue -les gens aisés ont peur des pauvres. S'ils ont des choses à craindre, encore qu'à PoA ce soit bien tranquille par rapport aux mégalopoles du pays, vous n'avez non plus jamais vu la télévision ici. Pour moi c'est devenu une chose typique du pays : la peur du pauvre -et les discours ignorants qui vont avec, qui participent avec d'autres sujet types des discussions superficielles (à mon avis) difficiles à dépasser - et de manière plus générale le problème quotidien de l'insécurité, ce dont je n'ai jamais été confronté en France. Dans ma rue on trouve les bars, les vendeurs de Xs, un gros supermarché, des vendeurs de vêtements d'occasion, une boutique d'artefacts religieux africains, un parking à six étages, un coiffeur pas cher, une cainquaillerie, ...

   Depuis deux mois que je vis ici, après avoir habité loin sur l'avenue Ipiranga au premier semestre, je pense que oui habiter ici c'est carrément mieux. Nous ne sommes jamais qu'à 40-45 min du campus du vale de l'ufrgs, 20 min de la PUCRS, 5 min de l'ufrgs du centre; et nous ne sommes pas loin non plus des quelques commodités que le centre a de plus.

   La différence avec le centre-ville, c'est principalement la sécurité. Le centre est mal fâmé la nuit (j'y vois beaucoup de sdf dormir sous des porches ou pousser leur cadie tout au long de la nuit, quelques travestis et après je ne sais pas) et n'est pas un quartier de fête. Par contre au centre il y a des centres culturels bien intéressants à surveiller (comme la CCMQ, voir lien ci-contre), et la rodoviaria où on ira plusieurs fois pendant l'année.

   Et petite difficulté pour moi feignant que je suis, c'est que pour être au courant des activités des centres culturels, le mieux est d'aller y ramasser le prospectus une fois par mois, car les sites webs ne sont pas complets et/ou pas bien mis à jours.

 

  Quelques thèmes abordés mériteraient d'être développés, mais pour une introduction aux photos j'espère que vous êtes satisfaits :)

 

   Alors, voici 18 photos de ce quartier incontournable de Porto Alegre :

(Rque : par respect de votre sensibilité, je n'ai mis de photos ni de Xs ni de dogs)

 

 

 

 

Portez-vous bien, et souhaitez-moi un bon retour chez moi !

 

 

*offrir un gâteau (dar um bolo) = poser un lapin^^

 

 

Pour les porto-alegrenses :

General Lima e Silva

João Alfredo

Jose do Patrocínio

Venancio Aires

João Pessoa

 

Partager cet article

Published by portovince
commenter cet article

commentaires

Vêtements occasion 26/02/2012 16:47


Ah, le Brésil ! Vous me donnez envie d'y retourner

Papa 20/07/2011 21:09



Bon retour !



Chris 20/07/2011 11:20



Bom dia,


Obrigado pelo artigo ! Foi um prazer pra mim de ver de novo, com suas fotos, a cidade baixa de Porto Alegre !


Merci pour l'article ! Ce fut un plaisir pour moi de revoir, avec vos photos, Porto Alegre où j'ai participé aux Forums Sociaux (FSM)


Um abraço Chris


ps : j'ai répondu à votre question dans la partie commentaire de mon article et je vous signale que je viens d'écrire avec un Québécois un nouvel article dans mon blog
christianleray.over-blog.com mais je ne l'ai pas posté dans la communauté Brésil mais BIOGRAPHIE6 POESIE d'over-blog puisqu'il s'agit d'un article en français et anglais sur le festival des
FrancoFolies de la Rochelle qui a rendu hommage à Maxime Le Forestier et à sa MAISON BLEUE de SAN FRANCISCO. (pour la première fois, j'ai réussi à inclure 2 vidéos dans l'article d'OverBlog.
Bienvenue ! comme disent les Québécois pour dire A bientôt !



Présentation

  • : longue-vue vers Porto Alegre et ses horizons
  • longue-vue vers Porto Alegre et ses horizons
  • : Ici, je veux moins donner des nouvelles que présenter les choses que je connais de Porto Alegre et du Brésil (edit : ça y est, j'y ai vécu pendant un an). Photos, films incontournables, politique, musique, etc :) N'oubliez pas que vous abonner au flux rss est pratique.
  • Contact

Recherche

Censure du net


http://www.laquadrature.net/files/loppsi_150px.png