Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 22:02

Informations à l'attention des futur(e)s étudiant(e)s français à Porto Alegre, voire ailleurs au Brésil. Les non-étudiants pourront se faire une meilleure idée de la vie quotidienne.

 

Vous pouvez télécharger la version pdf ici. Ça serait cool que les étudiants qui ont de l'expérience me fassent des retours pour construire ensemble un meilleur guide.

 

edit : j'ai étudié à Porto Alegre d'août 2010 à juillet 2011. Les informations que je donne sont susceptibles d'avoir changé. C'est à toi, étudiant qui part, de mettre à jour ce guide s'il t'a déjà aidé.

 

Quant à moi, j'ai repris mon rythme à l'université, un mois et un jour après mon retour de voyage je recherche toujours un appart', mais hier j'ai fait le luxe de refuser la chambre dans le premier appart' que j'ai visité ! Je préfère largement l'hôtel Porto do Sol, qui est malgré tout sympa (et propre, et avec un bon petit déj ! ). Mon principal problème là est le bruit. Bruit de l'avenue, et bruit des deux télés qui sont tout le temps allumées. J'ai ma dose de foot ! Avec les chaînes sportives du câble, brésiliennes et internationales, il y a du foot h24 (ou discussions sur le sujet ...). On sait déjà que les télénovelas sont à vomir; là j'ai pu voir quelques jeux télévisés : la présentatrice porte je ne sais pour quelle raison des porte jartelles et arbore un clinquant décolleté, le présentateur se tenait derrière un écran qui montrait un bassin et des jambes féminines en train de se dandiner, toutes les 10 secondes la caméra montre les pin-ups gonflées de plastique qui font le décors vivant, et zoom sur leur "bunda" où on arrive à distinguer un string. Bref, la surprise était marrante, mais qu'est-ce que c'est scandaleux !

L'hiver arrive, ici c'est déjà l'automne. Un drap seul ne suffit plus la nuit, j'ai sorti le jean, et on a essuyé quelques fortes pluies qui rentrent dans les records (et nous ont empêché de partir en week-end).

 

 

1 Préparer ses papiers

Vous avez sûrement déjà ces infos alors je ne traîne pas.

visa : pour éviter d'aller à Paris on peut passer par une agence de visa; je suis passé par jet-diffusion et ils ont été à l'écoute et très serviables. Ça prends moins entre 3 et 4 semaines.

Aide de la Relinter : avant de venir au Brésil

Les conseils d'un autre français.

MAIS : je ne sais pas pourquoi il parle de venir avec des euros et de les changer, ne le faites pas c'est super cher; il dit que "faire trois leçons de la méthode assimil", "ça va te saoûler", que "tu vas aller boire des coups avec tes potes tout l'été" et que "tu auras bien raison" parce que de toutes les façons on apprend rapidement sur place : eh bien ça c'est bien typique d'un ensimag. Si tu aimes apprendre une langue et t'intéresses à une culture différente, tu n'es pas un extra-terrestre, et mieux tu parles la langue en arrivant plus ton insertion et tes progrès vont être rapides, donc au-delà du plaisir d'apprendre ça vaut le coup de lire un petit livre en s'aidant d'un dictionnaire. C'est vrai qu'on progresse à vue d'œil, au bout d'un mois je communiquais bien mais encore à la française, et au bout de deux mois j'étais capable de parler avec plusieurs personnes en même temps dans un bar bruyant sans chercher mes mots.

2 Trouver un logement

2.1 casas dos estudantes

Trouver un logement à PoA … la première chose à savoir est que contrairement à en France, ici il n'y a pas de résidences étudiantes. Enfin, il y en a quelques unes, certaines réservées aux brésilien-nes, et toutes réservées aux étudiants les plus pauvres. Je peux quand même donner quelques indications, ça vaut le coup d'envoyer un mail vu que le prix va de 50 centimes de reals à 8 reals par jour …

  • la CEUFRGS : Casa do Estudante da UFRGS. Celle du centre, toute proche du campus du centre, à côté d'un centre de vie étudiant, le DCE, là où d'ailleurs il te faudra aller au moins une fois pour faire des papiers. http://www.ufrgs.br/ceufrgs/ il semble bien qu'ils offrent la possibilité de séjour temporaire, ce qui est ouvert à tout le monde. Voir la rubrique "hospedagem". Ils l'agrandissaient cette année donc elle est neuve.
  • la CEFAV : CE das Faculdades de Agronomia e Veterinária. Loin du centre-ville, proche du campus du Valle, loin de tout en fait il n'y a rien d'intéressant autour, possibilité d'hôte temporaire, 50 centimes par jour. Pas l'idéal, mais ça peut dépanner. http://www6.ufrgs.br/cefav/
  • la CEU http://paginas.ufrgs.br/sae/ celle de saude (je crois), aussi proche du centre-ville (vérifier s'il y a internet).

À étudier donc.

2.2 auberges de jeunesse (temporairement …)

Il est possible d'aller dans une auberge de jeunesse avant de trouver une colocation proprement dite. Voici deux adresses :

  • a Casa Azul : située dans la rue Lima e Silva, une des 3 rues de la cidade baixa pleine de vie le soir, elle est assez chère mais te plonge dans l'ambiance vu qu'elle fait bar jusqu'à 2 ou 3h du matin. R$30 la nuit dans le dortoir de 10, R$35 dans celui de 6, R$750 le mois. Internet wifi, un ordi fixe libre accès, cuisine libre service, petit déjeuner, chambres climatisées, mais ça tu t'en fiches, tu vas cailler en août^^
  • hostel Porto do Sol : juste un petit peu excentré mais bien placé vu qu'il est au coin sud-est du parc farroupilha (ou redenção). La cuisine est plus grande et il est plus calme malgré les 2 télés et la route à côté mais ça, c'est PoA. R$25 dortoir de 10 lits, R$500 le mois (correct), toujours propre, jeunes hôtes sympas, bon petit déjeuner, une très bonne solution à mon avis.

2.3 Un appart' !

Déjà, tu devrais recevoir le guide du logement du bureau des relations internationales de l'UFRGS, la Relinter. Dans ce document, des adresses de pousadas (c'est encore une autre solution pour le début, peut être pas mal), d'hotels, de sites internet et d'étudiants qui cherchent des colocs. Envoie-leur des mails et bonne chance, la concurrence est accrue.

Autre moyen, les sites internet tels que easyquarto, www.moracomigo.com.br ou www.aluguetemporada.com.br. ATTENTION ! Attention au fonctionnement d'easyquarto. Ils ont instauré cette année le système payant, donc les utilisateurs básicos sont limités à peu près comme ceci : si tu réponds à une annonce la personne va pouvoir lire ton message, mais elle ne pourra pas t'écrire en retour (en fait si, mais toi tu ne verras que le sujet pré-choisi du message tel que "seu anuncio é interesante !") d'où la nécessité soit d'appeler au numéro qu'elle aura penser à donner dans son annonce, soit à glisser ton adresse mail dans ta réponse de la forme toto AROBASE gmail PUNTO com (pour éviter le filtre automatique du site).

Note de dernière minute : hier soir j'ai discuté avec un brésilien qui avait posté une annonce sur easyquarto en octobre pour offrir une chambre. Il a reçu 400 réponses, de 30 à 40 par jour … … …

3 Histoires de sous

3.1 travelers cheques, CB, banque

La question est de comment diminuer ses frais au maximum. Les possibilités sont : traveler-cheques, carte bleue internationale, ouvrir un compte au Brésil.

3.1.1 traveller cheques

Je suis arrivé avec des traveller cheques car les frais sont moindres que de retirer avec ma carte bleue française. Tu es censé payer les frais de change quand tu achètes les chèques en France, et ne pas en avoir sur place, et de plus ils sont censés être faciles à changer, et seraient acceptés dans tous les (grands) magasins. Bon. je ne connais que deux endroits à PoA où il est possible de les échanger contre des reals. Ce n'est pas possible de les changer dans une banque commune, dans la Banco do Brasil de quartier. Il faut aller soit à la Banco do Brasil centrale, qui est au centre ville tout près du mercado público, soit au comptoir American Express (si tes cheques sont bien de l'American Express), qui n'est pas dans le centre ville, alors il faut trouver le bon bus :

 Endereço: Av. Carlos Gomes, 466 - Loja 09 - Edifício Centro Empresarial Quebec CEP: 90480-000 - Mont'Serrat - Porto Alegre - RS 

http://www2.americanexpress.com.br/conteudo/viagens/cambio.aspx

La Banco do Brasil prélève 20 dollars pour n'importe quel change (!!), et c'est sans frais supplémentairse à l'American Express.

3.1.2 carte bleue

Avec ma CB française je paie à chaque retrait car ma banque n'a pas de banque partenaire ici. Cependant c'est peut être viable si on fait de gros retraits à chaque fois … un copain faisait ça, un autre dit que le mieux est d'ouvrir un compte (en France) à la HSBC, avec laquelle les retraits au Brésil seraient sans frais.

3.1.3 ouvrir un compte

Sinon, ouvrir un compte ici ?

Il y a une floppée de banques (Banco do Brasil (BB), Banrisul, Santander, Itau, HSBC, …). Le mieux est d'ouvrir un compte à la Banco do Brasil (BB) (plus d'agences, plus de service, une agence sur le campus). L'ouverture de compte est gratuite. On a une carte, mais on ne peut pas utiliser la fonction crédit (car on ne reste qu'un an et ils ont peur qu'on reparte en leur devant des sous), donc on ne peut rien acheter sur internet (cependant, les sites internet peuvent proposer une option où on imprime un papier, on va au guichet automatique de la banque, on utilise le code barre et on paye là). La carte de la BB ne marche pas dans toutes les banques. De même la CB Fçaise ne passe pas dans toutes les machines, mais dans toutes les agences généralement on en trouve une (il faut juste ne pas s'acharner à rentrer son code :p ).

3.1.4 transferts

Quand tu fais un transfert France - Brésil, après quelques jours il faut aller à la Banco do Brasil pour autoriser le transfert. Sinon l'argent n'arrive pas sur ton compte (elle fait une étape à São Paulo, après avoir aidé à spéculer sur des fonds d'investissement, et attends l'autorisation de ta banque), et si tu tardes trop, il se peut qu'il reparte et que tu payes plusieurs fois les mêmes taxes et doives tout recommencer. Le temps de la transaction se compte en semaines (au moins deux).

Mon conseil est donc d'aller à la BB du campus, de retirer de l'argent et de le déposer aussitôt à la caisse, qui est à côté des distributeurs (et elle est bien gardée !).

Se faire remettre de l'argent par western union est plus cher mais immédiat.Cela coûte 30€ pour 500 euros, 40 pour 999 euros (contre 27 pour 1000 par un transfert normal avec la bnp). Le problème est de se retrouver avec beaucoup de liquide dans la poche. C'est une solution d'urgence.

j'ai trouvé la carte Flouss sur internet pour faire des transferts. Qu'est-ce que c'est ?

3.2 évaluer son budget

Désolé, mais : le Brésil n'est PAS un pays PAS cher. C'est le plus cher d'Amérique du Sud (sauf peut être avec le Chili).

Les loyers vont de R$350 à R$550, le RU à midi coûte R$1.30 ou 1.60 avec jus de fruit (quedal) (soit R$26 par mois), le bus coûte R$2.70 chaque trajet (moitié prix pour les étudiants avec la carte TRI), c'est super cher, surtout qu'il n'y a pas d'abonnement, carte 10 trajets, payer au moins, que dal. Ils ont augmenté le tarif de 2.45 à 2.70 pendant l'été. Comment font ceux avec peu de revenus pour se déplacer ? Quelqu'un qui va bosser, s'il doit changer de ligne en a pour 4*2.70 = R$10.80 par jour ! (ça nous fait dépenser à nous R$86 par mois) Mon budget courses est de ±R$210 par mois. Les """pâtisseries""" sont plus chères qu'en Fce; … Voyager en dehors de l'état revient vite cher, surtout parcequ'on doit remplir de longues distances (plus on va au nord moins c'est cher). Bus pour Florianópolis : R$70 l'aller, 8h de bus (tu te diras que ça va, mais les bus argentins sont mieux, mieux organisés et moins chers !).

La micro-électronique est chère, ce n'est pas ici qu'il faut en acheter, les porto-alegrenses vont en Uruguay. Chaussures de randonnée non plus (R$200 la paire qui ressemble à celles d'InterSport : un demi loyer !!)

Consolation : le prix du Kg de mangues :)

cours de pt : R$400 le semestre et à la policia federal, on paye qlq chose.

 

Mes comptes ne sont pas très précis, mais mon budget, sans compter les voyages, est environ de R$1400 par mois.

4 Électricité

Les prises sont de 110 ou 220 Volts, ça dépend. Il faut faire attention avec certains appareils ménagers, mais pour les PCs ça va vu que nos chargeurs supportent une tension de 100 à 240V (c'est marqué dessus).

Les prises sont différentes et il y en a de 2 types. Pour une, de temps en temps ça passe, de temps en temps il faut agrandir les trous (juste en détruisant un peu le plastique, c'est ce qu'avait fait un de mes colocs avec une perceuse). Dans tous les cas on trouve des adaptateurs facilement dans les supermarchés (R$5), donc ce n'est pas un problème.

5 Climat

Fin juillet-début août, c'est l'hiver, et regardez bien nous sommes bien bien au sud du continent. Il fait froid. Les courants de l'antarctique viennent nous dire bonjour et puis repartent. Amenez quelques vêtements chauds. Certes on connaît un froid plus coriace en France, mais ici les maisons ne sont pas équipées. Le froid ne dure pas longtemps, à mi-août le printemps reprends le dessus, mais les maisons sont aussi gelées qu'à l'extérieur, et les douches … le chauffage des douches est généralement électrique, donc, pas de réconfort sous la douche !

Donc on boit du chimarrão :)

6 Téléphone portable (ou pas)

Ils peuvent débloquer les puces de nos portables fçais pour pas cher, donc il vaut mieux amener le tien.

Je ne sais rien de plus (prix, …), vu que je n'en ai pas acheté.

Et j'ai survécu.

7 Choisir ses cours

on a 2 semaines environ, voir plus puisqu'on est étrangers et fçais, donc pas stresser cours culture brésilienne

7.1 cours de portugais

cours portuguais : R$400 le semestre, 3*2h se renseigner sur place (voir http://sites.google.com/site/secretariappe/disciplinas)

8 Finir ses papiers sur place

8.1 finir ses papiers

policia federal, cpf (voir les infos de la relinter)

8.2 cartão tri

Pour payer le bus moitié prix. Remplir une feuille au DCE, prendre un coupon, payer à une banque Banrisul exclusivement où la carte Banco do Brasil ne marche pas, et faire remplir sa carte au bureau de xxx rue uruguay au centre ville … bref, on se ballade.

9 Bus et vélo

9.1 prendre le bus

Le 343, D43, T8 (et autres) vont au campus du vale.

Appeller le 118 est gratuit et permet de parler avec un opérateur qui t'indique comment aller où tu veux à partir d'où tu es. Efficace, mais super exercice de portuguais ET de connaissance de la ville !

 

Ici il n'y a pas de cartes ou d'information quelconque sur les arrêts de bus :) Donc il faut demander au gens ("Bom dia, o D quatro três para aqui ?") Il me semble qu'on peut choper un gros dépliant avec cartes et itinéraires des bus aux informations touristiques au coin qui donne sur la place du mercado público. Cette information vaut de l'or !

Et une autre. Le site http://www.poabus.com.br/ a été créé par un étudiant français en informatique, qui en avait marre du manque d'informations et de réactivité des compagnies de bus, à l'aise dans leur monopole. Alors il a créé ce site, censé t'indiquer quel bus prendre de tel point à tel autre. Il y a des lacunes, mais on peut au moins voir les lignes des bus.

 

de l'aéroport, un taxi c'est tranquille et coûte ±R$20

9.2 acheter un vélo ?

Bon, il faut oublier les pistes cyclables confortables (et les vélos de location). Cependant bonne nouvelle, nous ne sommes pas à Rio de Janeiro !

Les brésiliens conduisent irrespectueusement, conduisent après avoir bu, il n'y a aucun aménagement pour les vélos, peu de place le long des avenues, ils laissent rarement la priorité, ils te frôlent, les chauffeurs de bus t'engueulent si tu roules dans leur couloir, les rues ne sont pas en ligne droite donc il est assez facile de s'égarer^^ … mais justement il y a qlq couloirs de bus, et euh …

 

Je persiste et signe, acheter un vélo est un bon plan, car cela raccourci bigrement les distances, te libère du bus, te fait gagner du temps et de la mobilité. Ne plus être dépendant du bus pour aller se balader, aller voir des ami-es, aller au ciné, est très appréciable. Au lieu de marcher jusqu'à l'arrêt de bus, d'attendre, de se faire ballotter, de marcher jusqu'à destination, ou de recommencer car tu t'es planté, tu prends juste ton vélo, t'amuses, fais un peu d'exercice et participes à la lute pour une vie meilleure !

 

Les vélos sont rares, donc … j'ai eu le mien (d'occasion) à R$180, je crois qu'il y a moins cher. On peut trouver pas mal de magasins le long de la João Pessoa.

10 idées de sorties, d'activités, sport, liens divers

10.1 sport

  • ESEF : instalations sportives de l'UFRGS, près du bourbon ipiranga. Piscine, sports collectifs, pour pas cher voir gratuit.
  • PUC : installations sportives
  • piscine : pas de piscine municipale; elles sont privées ou appartenant aux université. Voir les installations sus-citées.
  • tennis : cours libre d'accès sur la rue 24 de outubro ? (peu de monde joue et c'est considéré assez chic)
  • rugby : charuah rugby (desdeoingoal.blogspot), entraînements au parc de la redenção

10.2 cinéma

10.3 évènements culturels

10.4 manger

  • buffet livre da pucr, de la redenção, …

11 voyager au Brésil et en Amérique du Sud

  • la maison de l'urfgs près de la plage à tramandai (ça peut être cool de réserver longtemps à l'avance pour les fêtes de fin d'année ?)
  • guide O Viajante sur le Rio Grande Do Sul. Infos à trier.

    Tu seras en vacances de mi-décembre à début mars c'est à dire près de trois mois. A bon entendeur, salut !

HTML generated by org-mode

partir étudier à Porto Alegre, Brésil (ufrgs)

Partager cet article

Published by portovince
commenter cet article

commentaires

moimeme 12/05/2011 04:09



Hem, je revois mon budget à la baisse, plutôt R$ 1 000 par mois sans compter les voyages à droite à gauche et au-delà.


Vous n'avez qu'à prendre la moyenne des deux !



Présentation

  • : longue-vue vers Porto Alegre et ses horizons
  • longue-vue vers Porto Alegre et ses horizons
  • : Ici, je veux moins donner des nouvelles que présenter les choses que je connais de Porto Alegre et du Brésil (edit : ça y est, j'y ai vécu pendant un an). Photos, films incontournables, politique, musique, etc :) N'oubliez pas que vous abonner au flux rss est pratique.
  • Contact

Recherche

Censure du net


http://www.laquadrature.net/files/loppsi_150px.png